le rite écossais rectifié

La Loge SAINTE VICTOIRE

 

Le Régime Ecossais Rectifié est un système maçonnique et chevaleresque constitué en France dans la deuxième moitié du 18 ème siècle. Le Régime Ecossais Rectifié est articulé en trois classes (de métier, chevaleresque et sacerdotale) reproduisant les trois divisions supérieures de toute société traditionnelle, dont seules les deux premières sont aujourd’hui régulièrement pratiquées en France.

 

Il a pour principes de base :

. La fidélité à la religion chrétienne.

. L’attachement au respect d’une part des anciennes obligations de l’ordre maçonnique, c'est-à-dire des règles traditionnelles de la Franc-maçonnerie régulière, d’autres part des principes et traditions maçonniques et chevaleresques propres au régime, résultant des convents de LYON en 1778 et de WILHELMSBAD en 1782.

. Le perfectionnement spirituel de ses membres, par la pratique de l’action que tout homme doit faire sur lui-même pour vaincre ses passions, corriger ses défauts et progresser vers la réalisation spirituelle, et l’approfondissement de l’ésotérisme chrétien.

. La pratique constante d’une bienfaisance éclairée envers tous les hommes. Tel que voulu par Jean Baptiste WILLERMOZ, le Régime Ecossais Rectifié, était à l’origine conçu selon les divisions de toute société traditionnelle, en trois classes concentriques correspondant chacune à une initiation spécifique.

. Une classe maçonnique comprenant quatre grades symboliques (Apprenti, compagnon, Maître et Maître écossais de Saint André).

. Une classe chevaleresque, l’ordre intérieur, comprenant deux grades (écuyer novice et Chevalier Bienfaisant de la Cité Sainte).

. Une classe sacerdotale secrète comprenant deux catégories.

 

Ordre initiatique Chrétien, s’inscrivant dans le cadre de la Franc-maçonnerie régulière universelle, le Régime Ecossais Rectifié permet à chacun, selon ses moyens et sa volonté et s’il le souhaite sincèrement, de suivre sous ses formes rituelles spécifiquement chrétiennes, la parole du Christ, qui s’adresse à tous ceux qui viennent à lui. Il propose ainsi une authentique voie initiatique de réalisation spirituelle permettant à ses adeptes d'atteindre par la mise en oeuvre des vertus de foi, d'espérance et de charité, avec l'aide de la grâce et divine, l'état de réintégration, c'est à dire la restauration de l'état d'unité primordiale de l'homme avec dieu, but réel de toute voie initiatique traditionnelle.